La coopérativeProjet local

Réponse à la mairie sur le clap de fin d’Ulysse au Krill

By 22 décembre 2020janvier 7th, 2021No Comments
Comme vous le savez, après 8 années intenses et bien remplies, notre coopérative culturelle Ulysse Maison d’Artistes cessera d’animer le café culturel Le Krill à partir du 31 décembre 2020. Comme nous l’indiquions début décembre, nous avons décidé de ne pas signer la convention proposée par la mairie d’Onet-le-Château.
 Dans notre communiqué, nous donnions les raisons ayant conduit à ne pas renouveler cette aventure malgré l’investissement sans faille des salariés et des bénévoles pour faire de ce lieu un espace de partage, de vivre ensemble et de culture. Nous souhaitions surtout éviter toute polémique et retenir tout ce que le Krill avait apporté de positif aux Castonetois.es, et plus largement aux habitants de l’agglomération et du département, en respectant la décision municipale.
 A la suite de cette annonce, les propos de M. Keroslian, Maire de la commune, dans les journaux et lors du conseil municipal nous ont profondément heurté. Ces propos ne reflètent en rien la réalité de nos discussions avec la mairie et ses équipes, et illustrent, pour le moins, une méconnaissance du dossier.
 Par respect pour toutes les personnes qui se sont impliquées pour faire vivre ce café culturel ainsi que le public, les artistes et les partenaires venus partager avec nous des moments forts, nous nous devons de préciser la situation et rétablir la vérité
Non, nous n’avons pas attendu le dernier moment pour retirer notre dossier et, non, notre retrait n’est en rien une démarche surprenante destinée à mettre en difficulté la mairie d’Onet-le-Château. Cette décision n’est pas non plus liée à la crise sanitaire, comme le dit M. Keroslian. Elle intervient après de nombreux échanges avec les services de la commune depuis le début de l’année, au cours desquels nous avons toujours dit clairement que nous ne serions plus en mesure de poursuivre la gestion du café culturel si la situation n’évoluait pas.
Durant toute la durée de notre dernière convention, depuis 2017, nous avons fourni à la mairie des bilans faisant apparaitre un déficit entre 20 000€ et 30 000€ par saison. Nous avons assumé et financé ce déficit car il nous semblait très important qu’un lieu comme le Krill ait les moyens humains et financiers de fonctionner. A partir de janvier, dès que les discussions sur le renouvèlement de la convention ont commencé, nous avons exprimé très clairement que nous ne pourrions poursuivre la gestion du café culturel sans :
– Une revalorisation du montant de la convention ;
– De meilleures conditions de travail pour les salariés du Krill dont l’espace de travail était un vestiaire transformé en bureau ;
– Un espace de stockage du matériel plus adéquat. Le stockage se faisait jusque-là derrière des paravents en bois qui ne permettaient pas d’assurer la sécurité du matériel et du public accueilli.
Nous avons plusieurs fois exprimé ces problématiques au cours des réunions qui ont précédées le lancement de l’appel à projet par la mairie, et avons été très surpris de voir que nos demandes n’étaient pas considérées.
 
Mais convaincus de l’intérêt d’un tel lieu, et vos nombreux messages de soutien depuis notre annonce en témoignent, nous ne pouvions abandonner ce projet dans lequel nous nous sommes investis à fond depuis 8 ans, sans répondre à l’appel à convention, en espérant que la situation puisse évoluer et que nos demandes puissent être enfin entendues. Nous avons fait une demande de rendez-vous avec la mairie le 29 septembre, avons rencontré les services le 13 octobre, et enfin M. le Maire le 19 novembre. Au cours de ces entretiens, notre discours n’a jamais changé, et nous avons pu exprimer clairement les raisons qui nous poussaient à retirer notre dossier.
Encore une fois, nous respectons la décision de la mairie de ne pas donner suite à nos demandes, et espérons que vous comprenez pourquoi nous ne pouvons pas entendre et laisser dire que nous avons attendu le dernier moment pour retirer notre dossier sans raison.
Nous nous réjouissons d’apprendre que la mairie poursuive l’aventure du Krill, et espérons que le public très nombreux pourra continuer de profiter de la soixantaine d’animations que nous y proposions.
Merci à toutes et à tous pour votre écoute et votre soutien.
 
L’équipe d’Ulysse